• Blessé et perdu

    Bonjour ! Un poème un peu particulier, vous allez voir...
    Pour ceux qui ne l'auront pas compris, c'est l'histoire d'un homme blessé et perdu : blessé physiquement, perdu moralement (il a le cœur brisé...). Il déambule dans la ville...

    PERDU


    Il court, tombe et se relève
    Éperdu, brandissant seul le glaive
    De celui qui se perd sur le chemin
    Sur celui de la ville et celui du destin

    Il n'a aucun regard en arrière
    Il voudrait disparaître sous terre
    Il essaie de voler, il ne peut pas
    Ses ailes brisées, en piteux état

    Il déambule comme fou dans les rues
    Il passe partout, dans les avenues
    Il cherche dans le noir, titube comme ivre
    Le sens exact du mot vivre

    Les fibres de son corps sont détachées
    Vibrant de l'aura de celui qui est déchiré
    Par l'amour, par la vie, par ce qui est
    Inconnu, un reflet du passé

    Il court, tombe et se relève
    Éperdu, brandissant seul le glaive
    De celui qui se perd sur le chemin
    Sur celui de la ville et celui du destin

    C'est un funambule qui joue sur le fil
    De l'existence et sur celui du profil
    C'est un équilibriste sans talent
    Qui bascule et sombre doucement

    Il aimerait être libre, à nouveau pouvoir
    Rire, parler, oublier son désespoir
    Mais il est seul, et solitude oblige
    Il doit continuer même avec son vertige

    Il aimerait arrêter de tatonner dans le noir
    Trouver un sens, une autre forme d'espoir
    Il s'envole dans sa vie, s'envole sans mots
    Ou du moins essaie, et retombe aussitôt

    Il court, tombe et se relève
    Éperdu, brandissant seul le glaive
    De celui qui se perd sur le chemin
    Sur celui de la ville et celui du destin

    "Monsieur, ça va ?"
    "Il est blessé, regardez !"
    "Tenez, venez avec moi"
    "Que s'est-il passé ?"

    Noir complet.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 17:10

    Vraiment personne pour commenter ce poème :( ?

    2
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 19:51

    Oh. Je l'ai lu sur PE, j'y ai mis un commentaire. C'est magnifique, Harmonie, magnifique.

    3
    Samedi 3 Octobre 2015 à 11:41

    Pareil.

    4
    Samedi 3 Octobre 2015 à 11:43

    Oui, je viens de voir...

    5
    Samedi 3 Octobre 2015 à 12:30

    Wa... c'est magnifique. J'adore la dernière strophe, c'est très bien trouvé pour conclure le poème.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :