• Tant que nous sommes vivants

    Bonjour chers lecteurs ! Aujourd'hui je vous propose une chronique sur le livre Tant que nous sommes vivants.
    N'hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait plaisir !


    Résumé : En pleine décadence d'une grande période industrielle, alors qu'ils travaillent dans l'une des dernières usines qui existe, lui forgeron la nuit, elle ouvrière de jour, Bo et Hama ont l'audace de tomber amoureux.
    Mais, lorsqu'une catastrophe survient et détruit leur ville, Bo est accusé. Le couple doit alors quitter leur nid.
    Commence pour eux un long voyage vers un avenir où ils pourront aimer, vivre, donner naissance à leur enfant.
    Un avenir fou, dangereux et inimaginable, car il faut toujours perdre une part de soi pour que la vie continue

    Mon avis : c'est un choc. Ce livre m'a fait ressentir chaque émotion des héros, leurs joies, leurs peines, leurs faiblesses. L'histoire, dure et magnifique, est portée par la magie d'une plume sublime, poignante. J'ai "vu" chaque scène, je me suis attachée aux personnages. Et puis, les réflexions sont d'une profondeur vraiment belle : "Faut-il toujours perdre une part de soi même pour que la vie continue ?".
    J'ai cependant été étonnée et déçue par la fin, qui contredit et casse toute la magie, le message pourtant puissant, l’hypnotise de l'histoire. J'ai été vraiment contrariée et frustrée. Je suis donc restée sur ma faim, même si ce livre a été un véritable cyclone.
    Je le recommande à tout le monde.


    Note (moyenne des différents critères) :

    Style (niveau de maîtrise de la langue de l'auteur) = 5/5. L'écriture est vraiment... waw.
    Peinture des personnages (psychologies et degré d'empathie suscitée chez le lecteur) = 4/5. Les personnages sont développés, avec leur propre personnalité, et attachants, même si la fin contredit totalement leur psychologie
    Intrigue (originalité et suspens) = 4/5. La fin m'a beaucoup déçue, comme je l'ai dit plus haut. Mais le reste est vraiment magique.
    Moyenne = 4,33/5


    Description de cette image, également commentée ci-après
    A
    uteur :  Anne-Laure Bondoux, née le 23 avril 1971, est une écrivaine française, notamment de livres pour jeunesse.
    Originaire de la région des Haut-de-Seine, plus précisément de la ville de Bois-Colombes, elle vit aujourd'hui en région parisienne. Elle a obtenu une licence de lettres modernes et s'est particulièrement intéressée à l'écriture chez les enfants en difficulté, avec qui elle a monté des ateliers d'écriture qui ont reçu le prix Fondation de France.
    Après avoir fait du théâtre et écrit des chansons, elle a rejoint en 1996 la rédaction de J'aime Lire à Bayard Presse, puis a participé au lancement du nouveau magazine, Maximum [devenu DLire]. Elle a cessé ses activités de journaliste en 2000 pour se consacrer exclusivement à l'écriture de romans pour jeunes et adultes.
    Ses romans sont traduits dans une vingtaine de langues et ont obtenu de très nombreux prix en France et à l'étranger (le prix sorcière et le prix France Télévision en 2004, le Mildred L. Batchelder Honor Book et le ALA Best Books For Young Adults  (États-Unis) en 2007, le prix Andersen (Italie) en 2009...).


    Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne-Laure_Bondoux, http://litterature-critiques-romans.blogspot.fr/


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 08:54

    Ben dis donc, entre ton avis et celui de Sofia, il faut vraiment que je lise, ce livre !

    2
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 10:50

    Oui !
    C'est un livre à lire absolument !

    3
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 17:52

    Il a l'air super ce livre! Je l'ai vue hier en librairie et j'ai hésitée a l'acheter mais comme je met un peu trop d'argent dans les livres en ce moment, je l'ai juste rajouté sur ma PAL... Merci a toi!

    4
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 18:29

    De rien, chère Cladoumira ^^
    Je te le recommande vivement.

    5
    Mardi 27 Octobre 2015 à 14:39

    Super livre :) As-tu lu d'autres livres d'Anne-Laure Bondoux? J'ai lu Le temps des miracles et Pépites, et je compte bientôt lire Les larmes de l'assassin. (Le temps des miracles est lui aussi sublime, j'en ai fait une chronique, c'est par ici.)

    6
    Lundi 18 Juillet 2016 à 17:04

    Je viens de relire ta chronique, et j'avoue que la fin m'a surprise, je ne sais pas si elle m'a forcément déçue, mais ça m'a étonnée.

    Sinon, j'ai récemment remarqué que la catastrophe au début est très semblable à celle de Tchernobyl en 1986! Qu'est-ce que t'en pense?

    Bref, sinon c'est sûr qu'il est à lire absolument *-*

    Merci pour ta chronique ^^

    Sofia

      • Lundi 18 Juillet 2016 à 17:12
        Grâce à ton commentaire j'ai pu relire ma chronique...
        Et je t'avoue qu'avec le recul, je ne trouve plus la fin ou décevante, non. Au contraire. C'est une fin logique qui colle parfaitement au message véhiculé. La fin est bien choisie, et, même si elle désarçonne le lecteur dans un premier temps, elle a tout à fait sa place.
        Enfin bref ^^'. J'ai énormément évolué *comme un pokémon !* depuis que j'ai écrit cette chronique...

        Oui, je suis d'accord avec toi ! Je ne sais pas si c'est voulu, cette ressemblance...

        Oui, à lire absolument !

        De rien :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :