• Utopie

    UTOPIE

    J'ai laissé ma malchance de l'autre côté des rails
    Ici c'est blanc noir ou pile face et depuis
    Défi folle utopie me guette me tenaille
    Partir ailleurs vers un autre infini

    Le temps a calciné le bas-côté, les buissons
    Noir est mon esprit et mon imagination
    J'ai envie d'avoir des ailes qui puissent déverser
    De la couleur et des rires sur ce désert déserté

    J'aimerai avoir des ailes ne serait-ce que pour voir
    De haut, cette étendue de gris qui immense broie du noir
    J'aimerai voir le vent fouetter mon visage exténué
    Mais je ne suis que moi et je ne peux que marcher

    Alors je cours sans m'arrêter, sans m'retourner
    Je n'ai que mes pieds pour aller les chercher
    Ces couleurs, cet espoir, cette vie, j'ai fini
    D'errer, d'vagabonder, c'est le temps du défi

    J'ai laissé ma malchance de l'autre côté des rails
    Ici c'est blanc noir ou pile face et depuis
    Défi folle utopie me guette me tenaille
    Partir ailleurs vers un autre infini

    Les rails sont rouillées, fallait s'en douter
    Aucun train ne pourra me retrouver
    Pas celui de la chance ni celui d'la victoire
    Tant pis, faudra plus pour que j'perde espoir

    Plus de détermination que de sang dans mon cœur
    Certains seraient morts, moi j'crois encore au bonheur
    Là-bas je sais qu'une lumière brille pour moi
    Que dans le futur une autre moi me remerciera

    Chaque pas semble plus lourd que le précédent
    Ma tête me tourne, mais je serre les dents
    Animée par une force, je me sens invincible
    Je ris et l'écho résonne comme une cible

    J'ai laissé ma malchance de l'autre côté des rails
    Ici c'est blanc noir ou pile face et depuis
    Défi folle utopie me guette me tenaille
    Partir ailleurs vers un autre infini


  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Janvier 2016 à 20:48

    Très joli poème, Adèle...

    Je t'avoue juste que certains vers me laissent perplexe ; celui-ci par exemple, "Ici c'est blanc noir ou pile face et depuis", ou "Je ris et l'écho résonne comme une cible"... Une explication ma chère, pour ma compréhension qui s'est apparemment carapatée ^^ ?

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 12:40

        "Ici c'est blanc noir ou pile face et depuis" --> c'est un monde en noir et blanc, c'est pour cela que la narratrice parle de couleurs et d'envie d'en rajouter. Pile ou face, c'est à dire que la chance ne lui sourit qu'une fois sur deux. Si tu n'as pas compris ces deux points alors je doute que tu ai saisis l'idée générale du poème...

        "Je ris et l'écho résonne comme une cible" --> le son du rire est inhabituel dans ce désert. Il résonne donc comme une cible, c'est-à-dire qu'elle craint qu'un prédateur le fasse taire.

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 13:17

        J'avais compris l'idée, mais point la formulation ^^. (mais cela reste un très joli poème)

        Merci, sinon...

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 15:49

        Je vois ^^.
        Merci à toi !

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 18:21

        Je t'en prie ^^.

        Je pense que certaine formulations personnelles nous semblent logique alors que pour lui autres, c'est du total fouillis ^^.

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 18:26

        D'accord avec toi smile

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 18:29

        ^^

    2
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:29

    HEIN ? QUOI ? DU TOTAL FOUILLIS ?

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:31

        Tout à fait.

        Du total fouillis pour l'esprit. Un inextricable enchevêtrement de mots.

        Je n'ai pas dit dans ce texte-là, t'inquiète, non, mais parfois, dans les choses qui nous sont trop intimement liées.

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:32

        Ah.

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:33

        Très concis. ^^

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:34

        En effet

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 18:35

        Au moins contrairement à moins tu arrives à réduire ton propos.

        (Dixit la fille qui a fait deux copies doubles pour sa première partie de com' de texte)

    3
    Samedi 16 Janvier 2016 à 21:46
    Magnifique, je lit puis relit et sa me donne tout de suite avant de ce mettre a la recherche d'autre !
      • Dimanche 17 Janvier 2016 à 12:04

        Je n'ai pas tout compris à ton commentaire, mais merci quand même ^^. Je suis contente que tu aimes autant ce poème.

    4
    Mercredi 6 Avril 2016 à 10:26

    C'est trop beau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :